Les filles aux seins nus du FEMEN enlevées et tabassées en Biélorussie

par radinrue.com


★ Les filles avaient les seins nus, elles manifestaient contre le régime de Loukachenko à Minsk, capitale du Bélarus. Elles ont été enlevées, tabassées, puis retrouvées rasées dans une forêt Biélorusse.

par :★ Mirek Fapłok

C’est près du village de Beki ( circonscription de Homelsk ) que les activistes du mouvement féministe ukrainien FEMEN ont été retrouvée. Elles avaient été passés à tabac, et eurent le crâne rasé. En réalité elles peuvent s’estimer heureuse, et c’est malheureux de le dire, d’être encore en vie.

L’information a été donnée par la télévision biélorusse Bielsat. Lundi, quelques heures après avoir manifesté seins nus devant le siège de la police secrète Biélorusse – KGB – elles disparurent après avoir été enlevées par des inconnus.

L’action de FEMEN était lié aux répressions de l’année dernière en Biélorussie après les élections, contestables, à la présidentielle. Le dictateur Loukatchenko avait alors remporté, selon le décompte officiel les élections. S’en sont suivit des actions violentes contre l’opposition.

Pour le moment il est difficiele de savoir comment les filles et les femmes du FEMEN furent enlevées. Selon la presse Biélorusse elles furent arrêtées en gare de Minsk alors qu’elles retournaient en Ukraine.

Anna Gutsal, la responsable de l’organisation FEMEN estime que c’est le KGB Biélorusse qui est à l’origine du rapt et des violences qui se sont suivies. Selon elle, les filles furent arrêtés par des fonctionnaires de la police secrète, elles eurent les yeux bandés et furent amenées en forêt. Là elles furent arrosées d’huile, et on les a menacé de les enflammer. Elles furent alors passée à tabac sous la menace de couteaux elles subirent de nombreux coups. Anna Gutsal nous explique qu’ensuite elles furent rasées. Pour finir, après les avoir mis totalement nues, les agresseurs les laissèrent seules en forêt.

Enfin, elles trouvèrent quelqu’un qui leur prêta un téléphone, elles appelèrent alors Gutsal, actuellement des habitants d’un des villages ont pris en charge les jeunes féministes. Selon le témoignage des victimes, tout fut filmés. Selon le porte-parole de l’ambassade d’Ukraine en Biélorussie, il n’a pas reçu de crédit officiel à cette histoire. A la télévision Bielsat il a ajouté :" Maintenant nous apprenons ce qui s’est passé par les médias, et nous confirmons les évènements."

Selon nos informations, les activistes de FEMEN ont joué avec les services secrets Biélorusse. Elles ont d’abord annoncé qu’elles n’iraient pas à Minsk, puis serait entrée sur le territoire Biélorusse par la Russie. Là bas il n’y a eu aucun contrôle des passeports. Selon des proches du FEMEN, les filles prirent la fuite après avoir manifesté très brièvement face au KGB, des policiers les avaient bien sur repérés, mais ils ne tentèrent pas de les interpeller, ils furent surtout sidérés de voir des femmes seins nus en pleine capitale Biélorusse, et ce d’autant plus qu’en ce mois de décembre la température n’est pas celle d’une plage brésilienne.

Mais une heure après, les filles cessèrent de répondre au téléphone, et deux après, leurs cellulaires furent tous éteints. Personne ne savait plus ce qui était advenu des filles : Ina Szewczenko, Aleksandra Niemczinowa, Oksana Szaczko et leur opératrice Kitty Green.

On supposait, nous précise t-on au FEMEN "que comme beaucoup de manifestants qui s’opposaient hier dans les rues de Minsk au régime elles furent arrêtées". Personne n’avait pour autant imaginé le scénario qui se révèle cet après-midi.

radinrue.com, photo DR, Les filles seins nus du FEMEN devant le KGB à Minsk.

About these ads
Cette entrée, publiée dans Actualités et politique, est taguée . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s